Collège de Delémont
Vie de l'école
Vie de l'école

fonte des glaces record en Arctique cet été

Fonte des glaces de l'Arctique durant l'été 2016

La surface glacière de l'Arctique a atteint son deuxième plus bas de l'histoire, à 4,1 millions de km2. Une vidéo de la NASA publiée jeudi retrace l'évolution de la mer de glace depuis le 24 mars dernier.

Le niveau de 4,1 millions de km2, qui avait déjà été observé en 2007, s'explique par les hautes températures. Cet été à Tasiilaq, il a fait en moyenne 8,2 C, soit 2,3 degrés de plus que celle enregistrée de 1981 à 2010, a indiqué mardi l'Institut météorologique danois (DMI).

En avril, le DMI avait déjà relevé que la calotte glaciaire avait commencé à fondre près d'un mois plus tôt que lors des années les plus chaudes.

Toutefois, malgré les records de chaleurs enregistrés sur Terre lors du premier semestre 2016, le niveau de 2012, de 3,3 millions de km2, n'a pas été atteint, a précisé la NASA.

L'Arctique se réchauffe deux fois plus vite que le reste du globe. Et cette hausse des températures engendre aussi "des tempêtes plus fortes", a souligné le climatologue John Cappelen.

De même, les précipitations se font plus rares, pouvant provoquer des baisses des températures sur certains sites, comme cela a été le cas à la station de Summit en juillet (-30,7 degrés).

agences/bri

Sources : rts.ch / nasa.gov